L'enseignement personnalisé

Un chemin pour chacun.

Dans notre établissement, l'effectif par classe se limite à 14 élèves afin que chacun puisse être encadré et accompagné de manière optimale.

Chaque enfant progresse selon un plan d'études qui lui est propre. Les programmes sont conçus sous forme de "modules" et de plans de travail gérés par les élèves. Le maître accompagne l'élève dans l'organisation et le suivi de ce plan et veille à déterminer avec lui des objectifs raisonnables mais exigeants.

Cette manière de procéder est plus stimulante pour l'élève qui, travaillant beaucoup personnellement, est plus actif que pendant un cours "magistral". Dans les classes secondaires, par exemple, l'élève ne voit pas ses ambitions limitées par une catégorisation en « VSO /VSG /VSB »: s'il en a les possibilités et la volonté, il peut terminer son programme de base rapidement et aborder des notions du programme suivant. Il peut aussi se voir proposer des approfondissements ou des travaux différents.

La personnalisation de l'enseignement permet de répondre efficacement aux besoins de tous les élèves, en particulier des élèves surdoués ou précoces.

Le travail dirigé, un accompagnement dans le travail

A la maison, les élèves préparent leur plan d'étude du lendemain. Consultant leur carnet de devoirs, ils prévoient les tâches à accomplir et évaluent le temps nécessaire à leur réalisation. En début de matinée, deux heures appelées travaux dirigés (TD) sont consacrées aux « devoirs ». Au cours de ces sessions de travail dirigé, les élèves accomplissent les devoirs planifiés. Les maîtres sont présents pour les accompagner activement dans leur travail, leur suggérer de nouvelles stratégies et leur fournir les explications nécessaires.

Les devoirs « traditionnels » peuvent être ainsi accompagnés par des professionnels et réalisés pendant le temps scolaire. Cela ne dispense pas l'élève de tout devoir à domicile: à la maison, il devra préparer l'organisation du TD, préparer un exposé, avancer ses « modules » s'il a pris du retard ou effectuer des révisions.

Les SAS, des appuis scolaires

Lorsqu'un élève, dans son travail individuel, peine à comprendre une notion et que le maître n'a pas suffisamment de temps à lui consacrer, un "sas pédagogique" est organisé. Cet appui est mis sur pied pendant une durée limitée et permet à l'élève de bénéficier d'un cours individuel portant sur les notions faisant difficulté. Le sas pédagogique est décidé par le directeur pédagogique sur demande du maître, de l'élève ou des parents.

Le "sas méthodologique" est proposé à des élèves rencontrant des difficultés dans leur organisation. Il bénéficie aussi aux enfants qui peinent à entrer dans le rythme et l'autonomie exigés par le travail en module. Cette prise en charge porte sur une durée plus longue, pouvant couvrir toute l'année scolaire. Les élèves, convoqués individuellement pendant les cours, apprennent à organiser leur temps, à « gérer » leur matériel et à développer des stratégies d'apprentissage efficaces. Les élèves inscrits au sas méthodologique sont souvent conviés à une session spéciale du TD (travail dirigé). Les parents sont impliqués dans cette démarche et collaborent activement au travail de structuration.

Les enfants HP.

Une école ouverte à tous

Ouverte à tous, l'école est spécialement conçue pour les enfants à "haut potentiel intellectuel" (HP) Depuis sa fondation, l'Ecole la Garanderie a créé et développé des outils pédagogiques originaux permettant de répondre aux besoins spécifiques des élèves "surdoués". En effet, la vie scolaire des enfants HP n'est pas aussi simple qu'on l'imagine généralement ; il en va de même pour la pédagogie qu'il s'agit de mettre en œuvre : on ne peut se contenter d'accélérer le rythme des apprentissages ou de procéder à des sauts de classe. Encore faut-il permettre à l'élève HP d'accéder au "mode d'emploi" de son intelligence et donc de progresser "à son rythme".